Histoire: les prêtres débauchés au 18ème siècle

par Myriam DENIEL - TERNANT

  • Vendredi 26 Janvier 2018 à 19h30 au Pavillon Duhamel

Une histoire impossible de la déviance sexuelle du clergé français au XVIIIe siècle.

Préambule : il s’agira d’expliquer les raisons d’un tel sujet de recherches et le cheminement qui a abouti à cette thématique.

Cette première intervention a pour objectif de fixer les freins, les obstacles ainsi que les difficultés méthodologiques d'une histoire de la déviance sexuelle du clergé français au XVIIIe siècle. Sous l'Ancien Régime, le clergé possède en effet des limites poreuses, ne permettant pas de circonscrire de manière claire les membres du premier ordre du royaume. Au sein de ce groupe composite, l'obligation de chasteté n'est impérative qu'à certains degrés d'appartenance à l'Église. Enfin, le vocabulaire utilisé pour désigner les ecclésiastiques s'avère particulièrement vague et fluctuant, rendant toute typologie aléatoire.

 Pour tenter d'écrire l'histoire de la déviance sexuelle du clergé français, il faut partir en quête de sources. Or ces sources sont très imparfaites.Rappelons tout d’abord que ces sources sont peu nombreuses, car leur existence même signifie l’échec d’un accommodement préalable. Ne parviennent guère à l’historien que les situations envenimées.Ces sources sont de plus parcellaires dans le temps et dans l’espace, pour des raisons de conservation et d’éparpillement dans diverses archives. Il faut donc renoncer à une prétention d’exhaustivité.Enfin, les sources peuvent mentir et les cas de calomnie font légion dans les archives.

 Finalement, seule la confrontation d’un corpus éclectique de sources peut permettre de balayer l’éventail de la déviance ecclésiastique à la fin de l’époque moderne.Nous présenterons ainsi les sources utilisées, leurs lieux de conservation, la méthodologie qui leur correspond et les enjeux qui y sont liés.

 

  • Vendredi 2 Février 2018 à 19h30 au Pavillon Duhamel

Cachez cet ecclésiastique que je ne saurais voir

Pour cette deuxième intervention, nous nous proposons d'entrer dans le vif du sujet de la déviance sexuelle ecclésiastique en articulant notre propos autour de trois axes.

Nous nous intéresserons tout d’abord aux ecclésiastiques pris en flagrant délit dans l’espace parisien, qu’il s’agisse de flagrant délit avec d’autres hommes dans le cadre de relations masculines consenties, tarifées ou non, ou de flagrant délit dans les milieux prostitutionnels. Cette prise sur le fait permet de dessiner le tableau d’une géographie sexuelle de Paris, d’interroger les pratiques immortalisées par l’archive, autant que l’attitude des instances officielles.

Un deuxième ensemble d’ecclésiastiques déviants sexuels fait l’objet d’une judiciarisation provoquée par la communauté dont ils sont issus et qui les met au ban. La mise en œuvre d’une procédure à l’encontre d’un clerc fait rentrer le contemporain dans le quotidien local du siècle des Lumières, dans un monde de proximité culturelle et de promiscuité sexuelle. La judiciarisation lève également le voile sur une conduite qui est bien loin de se limiter à un dérèglement mais est au contraire émaillée de multiples défaillances.

Ces exactions posent la question de la réponse apportée par la société d’Ancien Régime à la déviance sexuelle de son clergé. Or la répression est très limitée car l’enjeu n’est pas la punition d’un coupable, mais la reconquête d’une paix sociale. La réinsertion du déviant est au contraire la preuve d’une stabilisation retrouvée.

   

Présentation de l'intervenante

Myriam Deniel-Ternant est agrégée d’histoire, docteure en histoire moderne et membre du CHISCO (Centre d’Histoire sociale et culturelle de l’Occident) de l’Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense. Elle enseigne actuellement en lycée (78).

Ses domaines de recherche sont l’histoire religieuse, l’histoire de la sexualité, des femmes et du genre; l’histoire du droit et de la criminalité et l’histoire culturelle des représentations.

Elle a publié de nombreux articles et l'ouvrage "Ecclésiastiques en débauche. 1700 - 1790 chez Champ-Vallon en 2017 

 

Deniel ternant

Myriam Deniel-Ternant a contribué à la rédaction de manuels scolaires, elle a publié de nombreux articles dans son domaine de recherche ainsi que l'ouvrage "Ecclésiastiques en débauche" en 2017 chez Champ-Vallon. Un autre ouvrage est envisagé chez Payot-Rivages.

Livre

A propos du livre "Ecclésiastiques en débauche" dans le Canard Enchainé du 9 Aout 2017

Le canard reduit

et dans Libération du 27 Avril 2017

Libe ration 27 04 17

Date de dernière mise à jour : 25/11/2017